Haut de page

Logo préfècture région

 Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Transition énergétique, air, climat

Contenu

Le certificat "CRIT’AIR" bientôt à Strasbourg

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 février 2017 (modifié le 14 juin 2017)

Le certificat qualité de l’air CRIT’AIR voulu par la Ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, chargée des relations internationales sur le climat, est entré en vigueur le 1er juillet 2016.

L’illustration la plus visible est la vignette représentée ci-dessous qui équipe à la mi-février 2017 plus de 90 % des véhicules de la DREAL.

Ce certificat a pour objectif d’établir un classement des véhicules à moteur selon le taux de pollution qu’ils émettent. La gamme comprend 6 vignettes : en tête de liste, la vignette verte qui ne porte pas de numéro et qui est réservée aux véhicules les plus propres ; en fin de classement la vignette grise n°5 pour les véhicules les plus polluants. Le numéro est attribué en fonction de la motorisation (carburant utilisé, caractère hybride ou non) et de la norme EURO, elle-même conditionnée par la date de mise en circulation du véhicule.

Ce certificat sera utilisé en particulier dans les grandes villes où la population potentiellement exposée à la pollution est la plus nombreuse. Initialement prévu pour accompagner la mise en place de zones à circulation restreinte (ZCR) dans les grandes agglomérations, le certificat CRIT’AIR est aussi un dispositif utilisable de manière temporaire lors des pics de pollution pour mettre en place la circulation dite "différenciée".

Contrairement à la circulation alternée qui autorise les véhicules à rouler un jour sur deux en fonction du numéro de leur plaque d’immatriculation, la circulation différenciée a pour objectif d’interdire les véhicules les plus polluants de rouler pour ne pas aggraver la pollution. En fonction de la longueur de l’épisode de pollution, la restriction sera plus ou moins sévère. En cas d’épisode très long, seuls les véhicules les moins polluants (ou les plus "vertueux") seront autorisés à rouler.

Des villes comme Paris ou Grenoble ont déjà mis en place la circulation différenciée lors du pic de pollution de janvier 2017.

Lors de la conférence de presse du 12 février 2017 les élus strasbourgeois ont annoncé qu’une étude allait être commandée sur la mise en place des vignettes Crit’Air pour les véhicules dans l’Eurométropole à partir de l’automne : il s’agit de délimiter le périmètre d’application de la circulation différenciée et les restrictions progressives à mettre en fonction des classes de véhicules et de la durée de l’épisode de pollution.

En équipant ses véhicules du certificat CRIT’AIR, la DREAL montre ainsi l’exemple et joue la carte de la transparence sur son parc de véhicules, l’objectif étant de remplacer progressivement les véhicules les plus anciens et les plus polluants par des véhicules plus propres.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter :
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Un-certificat-qualite-de-l-air,43566.html

Pied de page

Site mis à jour le 27 juillet 2017
Plan du siteMentions légalesSaisir les services de l’État | Authentification | Flux RSS