Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Ville, habitat, logement, construction durables

Premier séminaire Grand Est revitalisation des centres-bourgs

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 juillet 2017 (modifié le 9 mai 2019)

Lundi 19 juin 2017 à l’IRA de Metz, la DREAL a organisé le premier séminaire de revitalisation des centres-bourgs à l’échelle de la région Grand Est, à destination des collectivités engagées ou intéressées par cette démarche.

Ce séminaire, conçu avec l’appui du Cerema Dter Est, s’inscrit dans la continuité du programme national lancé en juin 2014 et du réseau Centres-Bourgs en Lorraine. Ce réseau d’acteurs est constitué des services déconcentrés de l’État, des collectivités (lauréates de l’AMI ou non) et d’autres partenaires externes, autour des nombreuses thématiques participant à la redynamisation territoriale.

Cette journée a réuni pas moins de 140 personnes, pour moitié des représentants de collectivités de moins de 15 000 habitants.

Ce séminaire s’est déroulée en deux temps :

  • un premier temps (matinée) consacré à la présentation de divers dispositifs financiers et opérationnels des acteurs locaux et partenaires pour accompagner au mieux les collectivités locales (Anah, Établissement Public Foncier de Lorraine, Caisse des Dépôts et Conseil Régional Grand Est), ainsi que des boites à outils réalisés par les DDT.

  • Un second temps (après-midi) dédié à des échanges en ateliers, afin de partager autour des questions relatives aux nouveaux modes d’habiter, à l’attractivité et aux démarches de territoire durable.

Atelier 1 : des centres-bourgs revitalisés pour quels habitants ?
Connaître son territoire pour mieux répondre aux attentes et aux besoins des habitants : Quels nouveaux modes d’habiter en centre-bourg (adaptation générationnelle…) ? Comment recréer du lien social ? Comment mobiliser la participation citoyenne ? Quels acteurs à fédérer autour d’un projet de revitalisation de centre-bourg ?

Parmi les différents types d’habitats, les témoignages ont mis en avant les rôles du logement social dans un projet de centre-bourg pour :
– répondre à une demande variée en logements ;
– restaurer un patrimoine immobilier à fort potentiel ;
– permettre aux locataires de s’imprégner de la vie locale avant une installation plus durable.
Plus globalement, 3 conditions ont été mises en avant pour améliorer l’attractivité résidentielle des centres-bourgs : le travail en amont avec les propriétaires des biens ciblés, notamment lorsqu’il s’agit de lutter contre la vacance ou d’améliorer la qualité du bâti, la participation des acteurs du territoire et notamment des habitants, enfin l’exemplarité de la commune en matière de gestion et d’action territoriale pour que les habitants aient envie d’être « ambassadeurs » de leur commune.

Atelier 2 : comment agir sur l’attractivité du centre-bourg ?
Comment améliorer le cadre de vie du centre-bourg ? La valorisation du patrimoine bâti existant, la mise en valeur du cadre naturel ou la rénovation de l’habitat et des commerces sont autant de leviers d’action pour dynamiser l’attractivité du centre-bourg.

Agir sur l’attractivité des centres-bourgs relève d’une action collective selon 3 grandes approches :
– globale : visant à définir un projet de territoire, appréhendé de manière transversale entre chaque thématique, mais également entre centre-ville ancien et périphéries plus récentes ;
– multi-scalaire : centre-ville, bourg, intercommunalité, bassin de vie. En raison d’un enjeu territorial collectif fort, un projet de revitalisation ne peut être mis en œuvre s’il existe des concurrences entre les centres et les périphéries ou communes aux alentours ;
– temporelle : avec définition d’une stratégie phasée dans le temps (court/moyen/long terme), permettant également la planification des besoins financiers et humains au sein de la collectivité.

L’atelier 2 a mis en avant l’importance du rôle de l’ingénierie et de l’animation tout au long du projet. Des expériences innovantes (« Osez Joinville », valorisation du patrimoine bâti en Alsace Bossue) soulignent l’intérêt de s’appuyer sur les acteurs locaux, pour faire émerger des projets et donner à voir le champ des possibles.

Atelier 3 : comment inscrire la revitalisation d’un centre-bourg dans une démarche de ville durable ?
Des outils sont disponibles pour structurer une démarche de revitalisation et inscrire son projet dans une réflexion globale de développement durable. A quelle échelle appréhender des enjeux de la revitalisation d’un centre-bourg ? Comment mettre en place une réflexion d’aménagement durable sur son territoire ?

Les démarches de ville durable, bien accompagnées par les réseaux organisés nationalement et régionalement et la diffusion de nombreux outils et guides opérationnels, sont porteuses de dynamiques de revitalisation des centres-bourgs. Deux collectivités ont ainsi présenté leur engagement dans ce type de démarche :
– l’Écoquartier « la Ferme Forgeronne » a permis de créer une centralité et de renforcer l’attractivité de la commune de Les Forges (88) ;
– l’Agenda 21 de la communauté de communes de Bruyères, Vallons des Vosges. La collectivité a souhaité élaborer un projet de territoire et a fait le choix de cet outil qui permet de définir un plan d’actions à long terme sous l’angle du développement durable.

 

En conclusion de cette journée, Pierre-Antoine Morand, chef du service Aménagement et Énergies Renouvelables à la DREAL, a constaté que la revitalisation des centres-bourgs est un processus long et complexe, nécessitant l’élaboration de projets globaux, associant de nombreux acteurs locaux et partenaires institutionnels. Pour cela, les collectivités peuvent s’appuyer sur la mise en réseaux et contribuer à les faire vivre. Elles disposent aussi de différents outils, comme les SCoT, pour éviter la concurrence entre territoires et pour régler les problèmes de déséquilibre. Il a été rappelé que l’État était présent à tous les échelons pour accompagner ces démarches : national, régional, départemental et aussi en sous-préfecture, avec notamment les référents ruralité, capables de répondre aux questions des élus.

Pour faire suite à ce séminaire, des pistes de travail se dessinent autour des questions de diagnostic partagé du territoire, de stratégie foncière, de la lutte contre la vacance commerciale, du coût global de l’aménagement, ou du numérique, pour ne citer que ces exemples.

L’enquête de satisfaction fait apparaître des retours positifs, qui témoignent de l’intérêt à renouveler cet événement.

 

Liens utiles :

- site internet du programme national de revitalisation des centres-bourgs :
http://www.centres-bourgs.logement....

- carte mentale de la démarche de revitalisation des centres-bourgs :
https://prezi.com/zaaohc1ltbxj/2015...

- boîte à outils pour la requalification des espaces bâtis dans les centres des bourgs et des villages :
http://www.vosges.gouv.fr/Politique...

- boîte à outils sur la vacance, à destination des territoires :
(en attente de la publication sur le site internet de la DREAL)

- éco-rénovation dans les Vosges du Nord :
http://eco-renover.parc-vosges-nord.fr

- site internet des EcoQuartiers :
www.ecoquartiers-club.logement.gouv.fr

Les diaporamas présentés sont disponibles ci-dessous :


Télécharger :