Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Transport Mobilité

Protocole de sortie du confinement dans le secteur des transports

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 6 juillet 2020

La sortie progressive du confinement imposé pour endiguer l’épidémie de Covid-19 a nécessité la mise en place de règles et de bonnes pratiques afin de permettre une augmentation continue de l’activité économique tout en garantissant un niveau de protection maximal des personnes face au risque de contamination par le coronavirus.
Pour le secteur de la mobilité des personnes et des marchandises, un protocole national de sortie du confinement a été élaboré et publié par le secrétariat d’État chargé des transports. Ce protocole est régulièrement actualisé en fonction de l’avancée du processus de déconfinement, de la situation sanitaire et des retours d’expérience.

Pour les transports, la 3e phase du déconfinement a démarré le 22 juin et correspond à une mobilisation des dernières marges de manœuvre au niveau de l’offre. Les mesures sanitaires de protection qui ont été mises en place demeurent très largement valables. Leur mise en œuvre repose à la fois sur les acteurs professionnels des transports (entreprises, opérateurs, gestionnaires d’infrastructures, etc.) mais également sur les usagers. En particulier, le port d’un masque « grand public » continue à être obligatoire dans l’ensemble des transports en commun pour les personnes de 11 ans et plus. La distanciation physique demeure un objectif, mais l’augmentation de la fréquentation fait qu’elle ne sera pas toujours possible. Pour autant, les voyageurs doivent continuer à s’espacer autant que possible les uns des autres dans la limite de la place disponible.

De manière générale, ce protocole vise à répondre à 3 enjeux majeurs :
– Protéger et rassurer les voyageurs et les personnels dans les transports en commun
– Répondre aux besoins de la reprise progressive en intégrant au fur et à mesure l’évolution des comportements
– S’adapter à de possibles reprises épidémiques et anticiper d’éventuelles « sur-crises »

Il est conçu autour des objectifs suivants :
– Assurer les mobilités du quotidien et tout particulièrement les déplacements domicile-travail
– Permettre la reprise des activités touristiques et les déplacements de longue distance dans de bonnes conditions
– Assurer le transport scolaire dans des conditions sanitaires de qualité et adaptées au calendrier de reprise
– Accompagner la reprise du transport de marchandise
– Se prémunir des risques de « sur-crise » et notamment anticiper le risque de canicule durant la période estivale.

Le protocole de déconfinement est décliné en 12 fiches correspondant chacune à un type de transport et précisant les objectifs du déconfinement et les règles et recommandations à suivre spécifiquement :
1. Transports urbains et régionaux
2. Transports terrestres collectifs de longue distance
3. Transport aérien civil
4. Transports scolaires
5. Transport public particulier de personnes en véhicules légers (taxis, VTC) et transport d’utilité sociale en véhicules légers
6. Covoiturage
7. Véhicules en libre-service
8. Petits trains routiers touristiques
9. Remontées mécaniques
10. Transports de passagers maritimes et fluviaux et croisières
11. Fret et logistique
12. Routes et autoroutes

Retrouvez le protocole sur le site du ministère.