Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Transport Mobilité

Réalisation de protections acoustiques, secteur Foulons - Présentation de l’opération

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 2 février 2017 (modifié le 14 mars 2017)

Contexte

Depuis plusieurs années, l’État mobilise d’importants moyens pour la réduction des nuisances sonores. Le Grenelle de l’Environnement a permis de confirmer le caractère prioritaire de ces actions, et a considérablement renforcé les moyens financiers alloués, en particulier dans le cadre des Contrats de Plan État – Régions (CPER). Ainsi, plusieurs opérations d’envergure sont désormais engagées sur le territoire alsacien.
Dans l’agglomération strasbourgeoise, le secteur dit « Montagne Verte » est inscrit parmi les opérations prioritaires. Les habitations sont exposées à nombreuses nuisances sonores de l’A35 et de la RN4, là où ces deux voies se rejoignent (secteur Montagne Verte / Porte de Schirmeck).
En 2010, l’État a dressé un état des lieux s’appuyant sur des mesures in situ et a proposé des moyens de protection pour supprimer les Points Noirs Bruit identifiés. Les solutions portent sur des murs antibruit dont la hauteur, le linéaire et l’implantation peuvent varier et sont autant d’éléments déterminants dans l’efficacité du traitement de la nuisance. Ces écrans de protections devront être complétés par des protections de façades.
L’objectif des protections sera de ramener les niveaux sonores en dessous de 65 dB(A) de jour et 60 dB(A) de nuit, en cohérence avec la circulaire du 12 décembre 1997.

Ci-dessus, vue 3D du futur écran acoustique depuis l’hôtel.

Enjeux

La réalisation de cette opération vise à améliorer le cadre de vie des habitants des secteurs de la rue des Foulons, rue des Corroyeurs et rue du Ban de la Roche. Environ 250 logements sont concernés.

Présentation générale de l’opération

Les dispositifs de protection sont les suivants :

  • secteur « rue des Foulons » à l’Ouest de l’A35 : la solution retenue pour ce secteur consiste à :
    • Remplacer l’écran absorbant existant de 2,5 m de hauteur par un écran absorbant de 5 m de hauteur sur une longueur de 335 m environ ;
    • Prolonger le nouvel écran côté Nord jusqu’à la bretelle d’entrée sur l’A35 sur une longueur de 85 m environ ;
    • Conserver l’écran existant d’une hauteur de 2,5 m côté Sud, sur une longueur d’environ 90 m.

Ci-dessus, vue 3D du futur écran acoustique depuis la rue des foulons

  • secteur « rue du Ban de la Roche » à l’Est de l’A35, dont le plan de financement n’est pas arrêté à ce stade : la solution retenue dans ce secteur consiste à (depuis le Nord vers le Sud) :
    • Réaliser un écran absorbant d’une hauteur de 4 m sur une longueur de 55 m (au niveau du Panneau à messages variables - PMV, au Nord de l’ouvrage ferroviaire) ;
    • Réaliser un écran réfléchissant d’une hauteur de 4 m sur une longueur de 51 m (sur l’ouvrage 22 permettant à l’A35 de franchir la ligne ferroviaire Strasbourg – Bâle) ;
    • Réaliser un écran absorbant d’une hauteur de 5 m sur une longueur de 424 m ;
    • Réaliser un écran absorbant double face d’une hauteur de 5 m en sortie de la bretelle d’insertion sur l’A35 (depuis la rue de Fouday), sur une longueur de 80 m ;
    • Réaliser un écran absorbant d’une hauteur de 5 m sur une longueur de 60 m au niveau de la centrale électrique.

L’opération comprend également un volet d’aménagements paysagers pour faciliter l’intégration des futurs écrans dans leur environnement.

Calendrier

  • novembre 2016 à février 2017 : période de préparation des travaux
  • à partir de la mi-février 2017 : réalisation de l’ensemble des travaux du secteur « Rue des Foulons » :
    • 27 février : démarrage des travaux au droit de la rue des Foulons
    • 13 mars : démarrage des travaux des murs anti-bruits avec la fermeture de la bretelle Route de Schirmeck vers Colmar et neutralisation de la voie lente sur l’A35 en direction du contournement Sud / Place de l’Étoile et la neutralisation de la voie de droite vers la Place de l’Étoile
    • mars à juin : construction des écrans
    • juillet : finitions (renouvellement de la couche de roulement de la bretelle Route de Schirmeck vers Colmar, finitions, équipements, …)
  • à partir de la mi-juillet 2017 pour une durée de 2,5 mois : réalisation de l’écran absorbant au Nord de l’ouvrage ferroviaire et de l’écran réfléchissant sur l’ouvrage 22 permettant à l’A35 de franchir la ligne ferroviaire Strasbourg – Bâle. Ces travaux sont planifiés afin de prendre en compte les créneaux de consignations des voies fixés par la SNCF Réseau.

Les travaux restants dans le « secteur du Ban de la Roche » ne sont pas planifiés à ce jour.

Financement

État : 50 %
Eurométropole de Strasbourg : 26 %
Région Grand Est : 12 %
Conseil Départemental du Bas-Rhin : 12 %

Principales entreprises

Réalisation des travaux : BOUYGUES TP Régions France
Autres intervenants :
Architecte : STRATES Ouvrage d’art
Paysagiste : JDM Paysagistes
Contrôle extérieur : CEREMA / Dter Est – Laboratoire de Strasbourg
Sécurité et Prévention : PRESENTS
Géomètre : Cabinet SCHALLER-ROTH-SIMLER