Logo préfècture région

Séminaire national "Cigogne noire" en Grand Est en 2019

publié le 8 novembre 2019 (modifié le 30 janvier 2020)

Organisé par la LPO France et la DREAL Grand Est, le séminaire national "Cigogne noire" du réseau national "Cigogne noire" a eu lieu à Metz, les 8 et 9 octobre 2019, dans les locaux du Conservatoire National des Arts et Métiers. Près de 80 personnes y étaient présentes !

L’objectif de ce séminaire était de faire le point sur les connaissances acquises et les actions menées en faveur de l’état de conservation de cette espèce avec les partenaires du réseau dans le Grand Est. D’autre part, il s’agissait de solliciter les intervenants transfrontaliers comme le Luxembourg, la Belgique et l’Allemagne pour un partage d’expérience et de connaissances.

Ce séminaire marque l’implication de la DREAL Grand Est dans le programme national "Cigogne noire " et celle du réseau "Cigogne noire" composé notamment de la LPO France, des LPO locales, CRBPO, ONF, du PNRVN, du PNRFO, des associations locales de protection de la nature comme Lorraine Association Nature (LOANA).

OBJECTIF DU PROGRAMME D’ACQUISITION DE CONNAISSANCE EN GRAND EST :

La Cigogne noire étant une espèce d’intérêt communautaire et protégée, la DREAL soutient les actions visant à sa connaissance et à sa conservation, particulièrement lorsqu’elles permettent d’améliorer leur suivi et leur évaluation, afin de permettre la mise en œuvre d’actions favorables à leur état de conservation.

Aucune étude n’avait été développée jusqu’en 2017 en ex-Lorraine pour appréhender la qualité de son habitat, la répartition des couples nicheurs et sa migration, engendrant ainsi un manque de connaissance sur son état de conservation en Grand Est. C’est pourquoi la LPO France a sollicité la DREAL Grand Est pour conduire une étude diagnostic grâce à un partenariat financier et technique et ainsi pallier à ce manquement. La DREAL Grand Est s’est ainsi engagée dans un programme d’acquisition des connaissances de la cigogne noire dans notre région sur la période 2017-2021.

Ce même programme a été mené sur les régions Bourgogne, France-Comté et Champagne- Ardenne de 2010 à 2012, ce qui a permis d’améliorer les connaissances sur cette espèce. Il intègre un système de suivi satellitaire permettant de préciser les domaines vitaux de la Cigogne noire comme ses zones fréquentées pour la période de reproduction et de nidification, ses zones d’alimentation, ses étapes et déplacements migratoires.

La cigogne noire étant une espèce parapluie représentative des forêts pour nicher et des zones humides pour s’alimenter, ce programme d’amélioration des connaissances sur l’espèce présente de nombreux objectifs comme la valorisation de la connaissance pour procéder aux instructions de dossiers d’études d’impact, d’évaluation des incidences Natura 2000 ou encore de dérogation espèces protégées.

Ce programme permet aussi de mener des réflexions sur la mise en œuvre de projets de préservation ou de restauration des milieux humides, des continuités écologiques, ou encore de gestion sylvicole raisonnée. Il vise enfin à assurer une protection et une gestion cohérente de l’espèce et de son habitat dans les sites Natura 2000 où elle est particulièrement présente.

CONTEXTE DE L’ESPECE :

La cigogne noire - Ciconia nigra - est une espèce rare et protégée sur le territoire national, européen et international. La population de cette espèce est considérée comme vulnérable.

Elle est l’une des deux représentantes en Europe de la famille des Cigognes, avec la Cigogne blanche - Ciconia ciconia. C’est un échassier de grande taille, à peine plus petite que sa consœur, mais nettement plus sombre. L’adulte est reconnaissable à son manteau noir, qui présente des reflets finement irisés de vert et de pourpre. Seul le dessous de la queue, le ventre et les aisselles sont blancs. Les pattes, le bec et le tour de l’oeil sont rouge-vif.

Discrète et farouche, elle niche principalement au cœur de grands massifs forestiers, à proximité des zones humides. Elle fréquente également les plaines. Son nid peut atteindre jusqu’à 1,80 mètres de diamètre.

Son régime alimentaire, diversifié, est constitué essentiellement de proies aquatiques. Elle fréquente de préférence les cours d’eau où la qualité de l’eau est très bonne et où le peuplement piscicole est constitué de truites et autres espèces comme le Chabot.

Espèce migratrice, la Cigogne noire effectue un déplacement saisonnier entre son aire de reproduction (Europe) et son aire d’hivernage (Afrique), et ce dans les deux sens : au printemps (février-mars) et à l’automne (août-septembre).

En France, sa zone de nidification s’étend principalement de la région Centre au quart Nord-Est du pays. La colonisation de la France est progressive et lente et la population nicheuse était estimée à 60 couples en 2017 concentrée dans le quart Nord-Est. La Région Grand Est constitue un couloir migratoire important lors des déplacements saisonniers de l’espèce.


OUTILS POUR MIEUX LA CONNAÎTRE ET LA SUIVRE :}}}

- Un dépliant dédié à la sensibilisation des différents acteurs (élus, porteurs de projets, animateurs de site Natura, membres du réseau, etc), financé en partie par la DREAL Grand Est.
plaquettecigognenoiremaj2019 vf (format pdf - 1.6 Mo - 08/11/2019)
- un lien vers le site internet : [https://cigogne-noire.fr/]

Monsieur Didier MARTIN, Préfet de la Moselle
Madame Marie-Jeanne FORTÉ-MULLER, directrice adjointe de la DREAL Grand-Est
Madame Marie-Pierre LAIGRE, adjointe au chef du Service Eau, Biodiversité, Paysage
Madame Catherine CLUZEAU, ONF