Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Evaluation Environnementale
 

Démarches

 
 

Démarches

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 1er juillet 2022 (modifié le 21 septembre 2022)
  1. Pour les Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE industrie ou agricole) potentiellement soumise à enregistrement ou autorisation
  2. Plans et programmes (notamment les documents d’urbanisme) - Demande d’examen au cas par cas, d’avis conforme sur la base d’un cas par cas "ad hoc" réalisé par la personne publique responsable, ou d’avis de l’Autorité environnementale dans le cadre d’une évaluation environnementale
  3. Demande d’examen au cas par cas préalable à la réalisation d’une étude d’impact d’un projet
  4. Demande d’avis de l’Autorité environnementale concernant un projet
  5. Demandes d’information générale

1- Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE industrie ou agricole) potentiellement soumise à enregistrement ou autorisation

Contacter l’Unité Départementale DREAL ou la DD(ETS)PP dont dépend l’installation ou le projet pour toute demande de cas par cas, quel que soit son objet : ICPE, loi sur l’eau, construction, défrichement…
Exception : pour les demandes d’examen au cas par cas pour des projets nouveaux (nouvelle autorisation ICPE ou passage de déclaration à autorisation ICPE), se reporter à la rubrique 3.

2- Plans et programmes (notamment les documents d’urbanisme) - Demande d’examen au cas par cas, d’avis conforme sur la base d’un cas par cas "ad hoc" réalisé par la personne publique responsable, ou d’avis de l’Autorité environnementale dans le cadre d’une évaluation environnementale

L’autorité environnementale compétente (Ae) pour les plans et programmes est, sauf exception, la Mission régional d’autorité environnementale (MRAe) Grand Est, en fonction depuis le 12 mai 2016.

Quels sont les plans et programmes concernés ?

L’article R122-17 du code de l’environnement précise les plans et programmes concernés par une évaluation environnementale ou un cas par cas et définit également l’autorité environnementale concernée.
56 plans et programmes doivent directement faire l’objet d’une évaluation environnementale, dont toutes les élaborations des plans locaux d’urbanisme depuis le 8 décembre 2020.
15 plans et programmes doivent faire l’objet d’un examen au cas par cas.
Pour les documents d’urbanisme, depuis le décret du 13 octobre 2021 et son arrêté d’application du 26 avril 2022, il existe deux types d’examens au cas par cas :

  • le premier type d’examen est réalisé par la personne publique responsable (PPR) ; il est aussi appelé « cas par cas ad hoc » et aboutit à un avis conforme de l’Ae ; il entre en vigueur au 1er septembre 2022. Tous les renseignements sur ce nouvel examen se trouvent sur le site internet du ministère ;
  • le second type correspond à l’examen au cas par cas déjà en vigueur, dit « cas par cas de droit commun » qui aboutit à une décision émise par l’Ae de soumission ou de non soumission à évaluation environnementale.

Quand saisir l’autorité environnementale (la MRAe) ?

Avis conforme dans le cadre d’un cas par cas ad hoc
Lorsqu’il s’applique, c’est à la personne publique responsable de réaliser l’analyse conduisant à une proposition de décision. L’Ae sera sur cette base sollicitée pour émettre un avis « conforme » dans les 2 mois.
Tous les renseignements sur ce nouvel examen se trouvent sur le site internet du ministère.

Cas par cas de droit commun
Pour une demande d’examen au cas par cas de droit commun, la personne publique responsable doit envoyer son dossier « à un stade encore précoce » de l’élaboration de son plan (R122-18 du code de l’environnement, hors documents d’urbanisme, ou R104-29 du code de l’urbanisme pour les documents d’urbanisme). Concrètement, cette saisine doit se faire avant l’arrêt du plan et, obligatoirement, avant le démarrage de l’enquête publique (ou la mise à disposition du public).
Dans le cas des communes non couvertes par un SCoT et concernées par de l’urbanisation limitée, la MRAe doit être saisie après l’envoi à la DDT et au Préfet de département des éléments concernant la dérogation à l’urbanisation limitée (article L142-5 du code de l’urbanisme). Les éléments liés à cette demande de dérogation doivent être joints au dossier d’examen au cas par cas.

Avis dans le cadre d’une évaluation environnementale
Pour une demande d’avis dans le cadre d’une évaluation environnementale, il y a lieu de saisir la MRAe sur le projet arrêté qui sera soumis à enquête publique ou consultation du public.

Quelles informations fournir ?

Avis conforme dans le cadre d’un cas par cas ad hoc
Tous les renseignements sur ce nouvel examen se trouvent sur le site internet du ministère.

Cas par cas de droit commun
Le dossier de demande d’examen au cas par cas doit comporter réglementairement (R122-18 du code de l’environnement, hors documents d’urbanisme, ou R104-29 du code de l’urbanisme pour les documents d’urbanisme) :

  • une description des caractéristiques principales du plan ;
  • une description des caractéristiques principales et de la vulnérabilité de la zone susceptible d’être touchée par la mise en œuvre du plan ;
  • une description des principales incidences sur l’environnement et la santé humaine de la mise en œuvre du plan.

Votre demande doit comporter l’ensemble des documents permettant de vérifier les trois points ci-dessus, soit par exemple :

  • pour les plans de zonage d’assainissement : les études du schéma directeur d’assainissement, le plan de zonage d’assainissement proposé, le formulaire ci-après pour un territoire couvrant plusieurs communes : Formulaire pour les plans de zonage d’assainissement (format odt - 37 ko - 24/05/2018)
  • pour les documents d’urbanisme : la notice de présentation modificative, les plans de zonage et/ou le règlement (en version avant et après), la cartographie des risques et des enjeux environnementaux, le Formulaire pour les documents d’urbanisme (format odt - 365.8 ko - 30/03/2021) complété, …

Avis dans le cadre d’une évaluation environnementale
Pour une demande d’avis, le dossier comprend :

  • le projet de plan ou programme,
  • le rapport sur les incidences environnementales.

A qui adresser la saisine ?

Votre saisine signée doit être envoyée :

et/ou

  • éventuellement par courrier (obligatoirement avec une clé USB ou un CD-ROM si vous n’avez par fait d’envoi par courriel) à :
    Président de la MRAe
    DREAL Grand Est - Service évaluation environnementale
    14 rue du Bataillon de Marche n°24
    BP 10001
    67050 STRASBOURG Cedex

Tout dossier complet fait l’objet d’un courrier d’accusé de réception mentionnant la date de réception.

La date de réception par l’Ae détermine le départ du délai de 3 mois dont dispose l’Ae pour élaborer l’avis dans le cadre d’une évaluation environnementale et de 2 mois pour rendre une décision de soumission ou non soumission à évaluation environnementale ou bien un avis conforme favorable ou défavorable dans le cadre de la procédure de cas par cas ad hoc.

3- Demande d’examen au cas par cas préalable à la réalisation d’une étude d’impact pour un projet

Le formulaire de demande d’examen au cas par cas et la fiche d’informations nominatives relatives au pétitionnaire sont à renseigner par les porteurs des projets visés par la 3ème colonne du tableau annexé à l’article R122-2.

Il est important de fournir des informations complètes et précises sur les caractéristiques de votre projet (notamment ses dimensions), sa localisation et les effets qu’il est susceptible de produire. Toutes les rubriques du formulaire doivent être renseignées, et un certain nombre d’annexes énumérées dans le formulaire (plan de situation, plans du projet, photographies du site concerné) doivent être fournies. Vous pouvez joindre toute pièce complémentaire que vous jugerez utile à la compréhension du projet ou de ses impacts potentiels sur l’environnement.

En cas de doute sur la manière de remplir le formulaire, reportez-vous à la notice qui accompagne le formulaire de déclaration Cerfa.

L’autorité environnementale peut vous demander des compléments (informations sur le formulaire ou pièce manquante).

La demande d’examen au cas par cas peut se faire via la télédéclaration à l’adresse suivante : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/R52861
Il est également possible de transmettre le formulaire dûment complété (avec les différentes annexes nécessaires) à la DREAL par courriel à l’adresse suivante : casparcas.see.dreal-grand-est@developpement-durable.gouv.fr

L’envoi de fichiers volumineux peut se faire via le service melanissimo du Ministère en charge de l’Ecologie.

4- Demande d’avis de l’Autorité environnementale concernant un projet

La demande de l’avis de l’autorité environnementale doit être effectuée par l’autorité compétente pour prendre la décision d’autorisation ou d’approbation (collectivité, préfecture de département…) ou bien par son service chargé d’instruire le dossier (article R122-7 du code de l’environnement).

La demande d’avis est adressée à l’autorité environnementale, désignée selon le statut du pétitionnaire ou le niveau de décision, en application de l’article R122-6 du code de l’environnement.
Il peut s’agir :

  • de la Mission Régionale d’Autorité environnementale (MRAe) ;
  • du ministre chargé de l’environnement représenté par le Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) ;
  • de l’autorité environnementale du Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (CGEDD).

Pour une saisine de la MRAe en tant qu’autorité environnementale, le dossier doit contenir a minima :

  • une lettre de l’autorité décisionnaire saisissant l’autorité environnementale ;
  • le dossier de demande d’autorisation contenant l’étude d’impact en version numérique et éventuellement en version papier ;
  • l’ensemble des éléments susceptibles d’apporter des informations ou des précisions concernant le projet (notice explicative, plans, coupes, annexes…).

Que doit contenir le courrier de saisine de l’autorité environnementale ?

  • le nom et les coordonnées de l’autorité décisionnaire effectuant la saisine ;
  • les coordonnées du service ou de la personne en charge du suivi du dossier ;
  • l’indication claire et en toutes lettres dans l’objet ou dans le corps du courrier qu’il s’agit d’une « demande d’avis de l’autorité environnementale en application de l’article R122-7 du code de l’environnement » ;
  • le nom du projet concerné et son adresse ;
  • le nom du pétitionnaire et ses coordonnées ;
  • la (ou les) rubrique(s) du tableau annexé à l’article R122-2 du code de l’environnement soumettant le projet à étude d’impact (ou préciser s’il s’agit d’une soumission volontaire) ;
  • le nom de la (des) procédure(s) d’autorisation ou d’approbation concernée(s) ;
  • indiquer, le cas échéant, si des avis de l’autorité environnementale ont déjà été émis ;
  • la confirmation que le dossier a été vérifié pour ce qui concerne sa complétude et que le dossier transmis est bien complet ;
  • la liste des pièces jointes (a minima l’étude d’impact et ses annexes réglementaires ainsi qu’une version numérique) ;
  • le nom du signataire du courrier.

A qui l’adresser ?
Le dossier pour saisine de la MRAe en tant qu’autorité environnementale doit être envoyé :

et/ou

  • par courrier avec un dossier papier et un dossier numérique (CD-rom ou clé USB) à :
    Président de la MRAe
    DREAL Grand Est - Service évaluation environnementale
    14 rue du Bataillon de Marche n°24
    BP 10001
    67050 STRASBOURG Cedex

5- Demandes d’informations d’ordre général

see.dreal-grand-est@developpement-durable.gouv.fr ou 03 88 13 06 37