Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Ville, habitat, logement, construction durables

Le PREB, enjeux et définition

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 30 août 2018

Le Plan de Rénovation Énergétique des Bâtiments, c’est

  • un impératif environnemental : le secteur du bâtiment est à l’origine de 45 % de la consommation d’énergie finale et 27 % des émissions de gaz à effet de serre. 7 millions de logements sont mal isolés et 3,8 millions de ménages ont des difficultés à payer leur facture ou se privent de chauffage. L’objectif réaffirmé est de baisser de 15% d’ici à 2022 la consommation d’énergie finale des bâtiments pa rapport à 2010
  • un objectif national de 500 000 logements à rénover par an d’ici à la fin du quinquennat, dont 100 000 passoires thermiques dans le logement social et 150 000 passoires thermiques de propriétaires occupants modestes.
  • un levier pour l’emploi :la filière de la rénovation énergétique comptant des dizaines de milliers d’emplois non délocalisables.
  • une nécessité sociale : l’amélioration du pouvoir d’achat passe par la réduction des factures d’énergie, alors que 11 millions de Français sont en situation de précarité énergétique ou sur le point de l’être [1].
  • 4 axes d’action publique : accompagner tous les ménages dans la rénovation de leur logement et lutter en priorité contre la précarité énergétique ; faire des bâtiments publics des bâtiments exemplaires en matière d’efficacité énergétique ; créer une nouvelle dynamique de filière pour rénover plus, mieux et moins cher ; entraîner les territoires par la mobilisation des acteurs locaux.
  • Des financements dédiés : Au total, le plan représente environ 14 milliards d’euros de soutien public en investissement et en prime sur le quinquennat, complétés par plus de 5 milliards d’euros de certificats d’économie d’énergie directement utilisés pour financer le plan rénovation.

Retrouvez la version intégrale du plan et le dossier de presse sur le site du Ministère

[1Source : Observatoire National de la Précarité Énergétique 2014