Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Eau Biodiversité Paysage
 

1.Loi 1930 : de quoi s’agit-il ?

Les sites sont des territoires d’exception de par les valeurs qu’ils représentent (artistique, historique, légendaire, pittoresque et/ou scientifique).
C’est sous l’action conjointe d’artistes, de gens de lettres mais aussi d’association de protection du patrimoine naturel qu’est né ce concept et la législation qui régit ces sites.
Le 22 avril 1906, une première loi fut votée qui a ensuite était modifiée et complétée par la loi du 2 mai 1930 et aujourd’hui codifiée aux articles L341-1 à 22 du code de l’environnement.
Ces sites de grande valeur sont ainsi protégés dans l’intérêt général afin de conserver les caractères qui ont permis leur reconnaissance et permet la préservation de toute atteinte à l’esprit des lieux. Ils constituent des servitudes d’utilité publique.
Il y a deux niveaux de protection : le classement et l’inscription.
La région Grand Est compte à ce jour 163 sites classés et 186 sites inscrits.

NB : cette protection ne doit pas être confondue avec la protection au titre du code du patrimoine qui concerne les monuments historiques.