Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Connaissance et développement durable

6620.Des atteintes aux milieux pouvant avoir des incidences sur la santé des populations

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 5 décembre 2016

Les risques environnementaux découlent aussi des pollutions accidentelles ou chroniques émises par les activités humaines dans leur ensemble (activités économiques, pratiques individuelles…) impactant la qualité de l’air, de l’eau, des sols, le cadre de vie pour le bruit. Ils sont susceptibles d’avoir des effets directs ou indirects sur la santé.
Les enjeux relatifs à la qualité de l’eau potable sont particulièrement prégnants en Champagne-Ardenne (voir plus haut). Le territoire est aussi concerné dans une certaine mesure par des pollutions atmosphériques. : pollutions aux particules émises principalement par les secteurs agriculture et résidentiel-tertiaire (chauffage), au dioxyde d’azote à proximité des grandes infrastructures routières, à l’ozone dans l’Aube et la Marne. Un plan de protection de l’atmosphère (PPA) est mis en place sur l’agglomération rémoise pour réduire les émissions de NO2 et particules. Les outils de planification urbaine et de programmation (PCET/PCAET, PDU, SCOT) contribuent à l’amélioration de la qualité de l’air en agissant sur l’organisation spatiale du développement urbain, les besoins et l’organisation des déplacements, l’état des logements.

XX personnes exposées à la pollution atmosphérique (donnée à venir)