Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Connaissance et développement durable

Des servitudes d’urbanisme autour des aéroports

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 30 septembre 2016
Les Plans d’exposition au bruit (PEB) fixent les conditions d’utilisation des sols exposés aux nuisances dues au bruit des aéroports, et anticipent à l’horizon de 15 à 20 ans le développement de l’activité aérienne, l’extension des infrastructures et les évolutions des procédures de circulation aérienne. Quatre aéroports sont soumis à l’élaboration d’un PEB en région : la base militaire aérienne de Saint-Dizier, Troyes-Barberey (2014), Reims-Prunay (approuvé en 1975) et Paris-Vatry (1998). Compte-tenu de la localisation de ce dernier dans un secteur de faible densité et de la faible évolution du trafic, la révision du PEB de Vatry n’est pas d’actualité. Ces aéroports ne sont pas soumis à la mise en place d’un Plan de gêne sonore, obligatoire au-delà de 20 000 mouvements annuels de plus de 20 tonnes, et qui définit des zones d’éligibilité à une aide à l’insonorisation des locaux d’habitation et des établissements sensibles.