Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Eau Biodiversité Paysage

Deuxième séminaire transfrontalier Rhin Vivant

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 3 novembre 2021 (modifié le 26 novembre 2021)

La DREAL, la région Grand Est, l’agence de l’eau Rhin-Meuse (AERM) et l’office français de la biodiversité (OFB) sont à l’initiative du plan Rhin Vivant signé le 5 décembre 2019. Ce dernier contribue notamment aux objectifs du programme "Rhin 2040" adopté par la commission internationale pour la protection du Rhin (CIPR) à Amsterdam en février 2020.
Le deuxième séminaire Rhin Vivant organisé depuis la signature s’est tenu à Strasbourg le 12 octobre 2021.

■ Des exemples inspirants

Ce deuxième séminaire a réuni une centaine de participants issus des collectivités territoriales, des structures de gestion de la voie d’eau et des espaces naturels rhénans, des associations et des administrations.
La rencontre a été l’occasion de retracer en trois faits marquants le chemin parcouru depuis 2019. Elle a laissé une large place aux témoignages des acteurs qui portent des opérations de restauration écologique, aux difficultés qu’ils peuvent rencontrer et aux solutions qui peuvent être imaginées.

Rhin vivant : carte des projets actifs
Carte animée en vidéo des différents projets actifs en cours au titre du Plan Rhin Vivant

Des exemples inspirants, illustrés par plusieurs films tournés sur place, et des leçons à tirer notamment vis-à-vis de la réappropriation du fleuve par les populations riveraines, sont visibles dans les deux vidéos ci-dessous :

■ Des moyens nouveaux annoncés

L’appel à initiatives « J’ai un projet pour le Rhin » 2022 a été dévoilé en séance. Doté d’une enveloppe d’un million d’euros, il va faciliter le financement de projets destinés à renouer le lien entre le fleuve et la population (équipements, culture, tourisme, etc.).

■ Le Rhin est au cœur de toutes les attentions

Sept acteurs ont rejoint le collectif en signant un acte d’adhésion : Ville et Eurométropole de Strasbourg, EDF, Alsace Nature, Fédérations de pêche 67 et 68, Saumon Rhin. Plusieurs partenaires allemands ont participé au séminaire.

Quelques jours auparavant, le 8 octobre 2021, la secrétaire d’État Bérangère ABBA a annoncé la construction de passes à poissons sur les barrages hydroélectriques de Rhinau et de Marckolsheim et a visité un site projet du plan Rhin vivant (communique de presse).

► Bientôt, toutes les informations sur la journée seront disponibles sur le site de l’agence de l’eau Rhin-Meuse (AERM).