Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Eau Biodiversité Paysage
 

Espèces exotiques envahissantes

 
 

Espèces exotiques envahissantes

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 1er juillet 2016

Selon l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), les espèces exotiques envahissantes (EEE) sont « des animaux, des plantes ou d’autres organismes introduits par l’homme dans des zones se situant hors de l’aire naturelle de distribution de l’espèce. Elles s’installent, se propagent et peuvent avoir de graves conséquences sur l’écosystème et les espèces indigènes ».

Elles peuvent avoir été introduites de manière volontaire (commerce de plantes et d’animaux exotiques par exemple) ou non (l’eau utilisée comme ballast par les bateaux de commerce international est un vecteur très important).

Certaines espèces introduites, dites allochtones, peuvent trouver dans leur nouveau milieu des conditions favorables à leur prolifération, qui peut devenir telle qu’elle va perturber l’écosystème existant. Ces conditions favorables sont généralement une absence de prédation, d’espèces concurrentes, de maladie et un fort taux de reproduction. L’espèce est alors considérée comme exotique envahissante.
Les conséquences, économiques, sanitaires et/ou environnementales peuvent rapidement devenir importantes. Les EEE sont actuellement considérées comme la seconde perte de biodiversité dans le monde, juste après la destruction des habitats.