Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Eau Biodiversité Paysage
 

Réserves de biosphère

Les Réserves de biosphère sont des sites désignés par l’UNESCO dans le cadre de son programme "Man and the Biosphere".

■ Le programme UNESCO Man and the Biosphere

Ce programme a pour l’objectif de favoriser les projets territoriaux de développement durable : des projets qui concilient développement social et économique des populations, conservation de la diversité biologique et, plus globalement, protection de l’environnement.

Le processus de projet doit favoriser le dialogue territorial et la concertation entre différents acteurs et institutions. De plus, les valeurs culturelles locales ou régionales représentent des éléments clés dans la configuration du programme d’actions qui sous-tend le projet de territoire.
Les recherches et suivis scientifiques, la formation, l’éducation et la sensibilisation contribuent à l’atteinte des objectifs visés. Ce programme d’actions global et transversal concourt donc à la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable pour 2030 portés par les Nations Unies.

Le Programme sur l’Homme et la Biosphère (MAB) de l’UNESCO comprend actuellement 727 réserves de biosphère, représentant 5 % de la surface et 131 pays. La France compte 16 Réserves de biosphère, dont 2 en Grand Est :

■ Le rôle de la DREAL

La DREAL intervient potentiellement tout au long de la vie de la réserve, au moment des ateliers de préfiguration du projet puis au sein des instances de gouvernance de la réserve. Elle apporte appui aux structures porteuses sur ses champs de compétence : déclinaison de la stratégie aire protégée, trame verte et bleue, suivi de l’animation des sites N2000, suivi et actions en faveur des espèces protégées, politique de massif…

 
 
La réserve de Biosphère de Moselle-Sud
Le projet de Réserve de Biosphère porté par le Pôle d’Équilibre Territorial et Rural du Pays de Sarrebourg, en partenariat avec le Parc naturel régional de Lorraine, les communautés de communes de Sarrebourg, du Saulnois et de Phalsbourg, a été reconnu par l’UNESCO le 15 septembre 2021.