Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Connaissance et développement durable
 

Sols et sous-sols

Les sols constituent une ressource naturelle non renouvelable. Ils assurent de nombreuses fonctions écologiques (ils filtrent les eaux, abritent une abondante biodiversité, régulent le cycle du carbone et de l’azote) et sont le support de la production agricole et sylvicole. Les sols évoluent lentement sous l’effet de grands facteurs naturels tels que le climat, la topographie et la végétation. Cette évolution peut être accélérée ou modifiée par les activités humaines telles que les pratiques agricoles, les épandages, les retombées atmosphériques, les pollutions accidentelles, les aménagements fonciers… qui perturbent l’équilibre de l’écosystème que constitue le sol. Le développement de l’agriculture intensive et les pollutions issues de l’activité industrielle sont des facteurs de fragilisation des sols. Le sous-sol constitue aussi une ressource non renouvelable à l’échelle humaine. Même si elle est particulièrement abondante en Champagne-Ardenne, elle doit être gérée de manière économe, en respectant les équilibres écologiques et les ressources en eau.