Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Connaissance et développement durable

Un secteur sylvicole en perte de vitesse

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 30 septembre 2016 (modifié le 6 octobre 2016)

La forêt occupe plus du quart de la surface régionale, une couverture inférieure à celle des autres régions du nord-est de la France. La forêt de production couvre la quasi-totalité de la forêt régionale, la fraction restante étant essentiellement constituée des terrains militaires localisés dans la Marne. Il s’agit d’une forêt privée pour environ 60 % des surfaces, le reste, public, se répartissant entre forêts domaniales (13 %) et d’autres forêts publiques (26%).

Le volume sur pied est estimé par l’Institut forestier national (IFN) à 122 millions de m³ (± 7 millions de m³), avec un taux d’accroissement annuel de 1,2 %. En 2012, la récolte régionale de bois rond représentait 1,53 millions de m³, classant la région à la dixième position des anciennes régions, au même niveau que l’Alsace. Il s’agit pour près de 50 % de bois d’industrie (pâtes et panneaux), à 40 % de bois d’œuvre, et pour un peu plus de 10 % de bois énergie. La part de ressource bois supplémentaire réellement mobilisable est difficilement estimable en raison à la fois de la marge d’erreur des estimations de l’IFN, de la prise en compte de l’exploitabilité des forêts (distance de débardage, praticabilité des forêts, déficit de gestion d’une partie de la forêt privée…), des difficultés de quantification de l’autoconsommation en bois énergie [1].

La production de bois accuse un recul marqué par rapport à la période précédent la tempête de 1999 (-29%), en lien avec une ressource régionale, majoritairement des feuillus, qui ne correspond pas à la demande actuelle du marché de bois axé sur les résineux. La baisse de récolte s’est accompagnée d’une perte de plus de la moitié des entreprises de transformations et des emplois entre 1999 et 20093.

[1Source pour les données de cet article : BOIS ET CONSTRUCTION - QUELLES SYNERGIES POUR LA CHAMPAGNE-ARDENNE ? CESER 2011