Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Eau Biodiversité Paysage
 

1.Politique Paysage et Convention européenne du paysage


Tout est paysage et le Paysage est l’affaire de tous

Rien n’explique autant que le paysage la relation entre une communauté humaine et son territoire. La Convention Européenne du Paysage le définit comme « une partie de territoire telle que perçue par les populations, dont le caractère résulte de l’action de facteurs naturels et/ou humain et de leurs interrelations ».

Remarquable ou ordinaire, le paysage, fruit de l’histoire locale, est toujours porteur de sens et d’identité.
Il résulte d’une interaction permanente entre les facteurs naturels que sont la géomorphologie, le climat et la végétation, et les facteurs humains comme les savoir-faire, les vécus ou les besoins.
Jusqu’au XIXe siècle, les paysages sont façonnés par chaque collectivité humaine qui tire l’essentiel de ses ressources du sol où elle vit. Ainsi une grande richesse de paysages naît de ces relations. Cette diversité exprime avec force et cohérence la relation entre l’homme et son territoire.
Progressivement depuis les années 60, la gestion de l’espace s’est affranchie des contraintes locales. Bon nombre d’aménagements parmi lesquels lotissements, infrastructures ou zones d’activités sont mis en place. Leur ensemble ne forme pas toujours un tout cohérent. Les circulations des matériaux, des techniques, des idées et des hommes, créent des cadres de vie nouveaux conduisant à l’évolution des paysages. Ces évolutions ont induit une tendance à l’uniformisation et à la banalisation des territoires qui gomment les caractéristiques locales et peuvent conduire à une perte d’identité.

Les paysages constituent aujourd’hui un patrimoine commun important.

Le Grand Est comme beaucoup de contrées françaises, offre une grande richesse de paysages. Parfois contrastés entre plateau et montagne, vastes milieux naturels, plaines humides et sites industriels et urbains, les paysages constituent des éléments forts de l’image et de l’identité de la région. Les habitants de cette région dont le territoire a été si souvent meurtri, font preuve d’une certaine modestie vis-à-vis desces joyaux. Aujourd’hui pourtant, cette richesse est redécouverte progressivement. Elle doit permettre la revalorisation de ce territoire aux yeux de tous, un développement moderne, un grand rayonnement et proposer un cadre de vie de qualité aux habitants.