Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Prévention des risques
 

6 - L’aléa minier

Définition de l’aléa

L’aléa correspond à la probabilité qu’un phénomène donné se produise sur un site donné, au cours d’une période de référence, en atteignant une intensité qualifiable ou quantifiable.

La caractérisation d’un aléa repose donc classiquement sur le croisement de l’intensité prévisible du phénomène avec sa probabilité d’occurrence.

La période de référence pour identifier le niveau d’aléa est généralement le long terme.
L’intensité du phénomène correspond à l’ampleur des désordres, séquelles ou nuisances susceptibles de résulter du phénomène redouté.

La notion de probabilité d’occurrence, qui traduit pour sa part la sensibilité que présente un site à être affecté par l’un ou l’autre des phénomènes, est généralement moins aisée à appréhender et à quantifier.

On privilégiera en général une classification qualitative caractérisant une prédisposition du site à subir tel ou tel types de désordres ou nuisances.