Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Eau Biodiversité Paysage

Description de l’espèce

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 2 février 2017

Hamster commun (Cricetus cricetus)

Aire de répartition :
Europe occidentale, centrale et Asie. Présent en France seulement dans la plaine d’Alsace.

Descriptif :
Rongeur

Poids : 200 à 450 g. Mâles plus gros que les femelles.

Taille : 20 à 30 cm, dont 5 à 7cm pour la queue.

Régime alimentaire : essentiellement végétal : plantes, graines, tubercules ; consomme également des petits animaux (insectes, vers, mollusques, petits rongeurs)

Habitats : espèce inféodée à des milieux naturels ouverts qui a trouvé des milieux de substitution dans les cultures fourragères (luzerne, trèfle) et les céréales d’hiver (blé, orge), situés à basse altitude, avec des terrains profonds stables (loess) non inondables, permettant la construction des terriers.

Comportement : solitaire, crépusculaire ou nocturne, se réfugie la journée dans son terrier, se déplace peu, les animaux parcourent de quelques dizaines de mètres à environ 300 mètres en fonction des ressources alimentaires et de l’état physiologique (domaine vital de 2,5 ha pour les mâles et 0,5 ha pour les femelles), hiberne de fin septembre à fin mars.

Reproduction : polygame, accouplement d’avril à juillet, une à deux portées par an d’environ 5 à 7 petits.

Longévité : courte, d’environ 1 an et demi dans le milieu naturel.

Le Hamster commun passe 95% de son temps sous terre. Les terriers d’été sont peu profonds, 40 à 60 cm, et moins élaborés que ceux d’hiver. Le terrier d’hiver, pouvant atteindre jusqu’à 1,50 m de profondeur, est très organisé. De nombreuses galeries de 5 à 8 cm de diamètre relient les chambres de réserves, un nid garni d’herbes sèches et un crottoir. Animal solitaire, il y vit seul sauf lors de l’accouplement printanier. Avant l’hiver, le Hamster commun effectue d’importantes provisions de nourriture pouvant atteindre 1 kg.
Voir la fiche de synthèse sur le hamster commun (format pdf - 4.1 Mo - 02/02/2017)

© I. Losinger / ONCFS

Effectifs :
Les suivis annuels réalisés par l’ONCFS depuis 1998 permettent d’estimer la population totale de hamsters communs en Alsace (voir la cartographie interactive CARMEN).

L’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage organise chaque année une campagne de recensement des terriers de hamster au mois d’avril, au moment de leur sortie d’hibernation. Les résultats de ces campagnes sont synthétisées dans les rapports ci-dessous :
-  Bilan année 2013 (format pdf - 3.4 Mo - 02/02/2017)
-  Bilan année 2012 (format pdf - 5.5 Mo - 02/02/2017)
-  Bilan année 2011 (format pdf - 3.8 Mo - 02/02/2017)

Statut légal de protection :
Espèce protégée en France depuis juillet 1993, et par l’arrêté du 23 avril 2007 qui protège aussi son habitat ;
Espèce protégée en Europe (annexe II de la convention de Berne sur la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel en Europe) et dans la communauté européenne (annexe IV de la Directive européenne N°92/43 " Habitats, faune, flore ").
Espèce inscrite sur la liste rouge de la faune menacée en France dans la catégorie "rare".

Pourquoi protéger le Hamster commun ? :
Sa présence est le témoin d’un environnement et d’une agrifaune encore préservés, où le hamster côtoie un cortège d’autres espèces, telles que le lièvre, la caille, les perdrix, etc… Il est donc important d’éviter la disparition de ce mammifère, qui fait partie d’un édifice naturel, et participe comme d’autres espèces à l’équilibre de la nature.

Menaces :
La principale cause de disparition de l’espèce est due à la disparition de ses habitats :

  • Modifications des pratiques agricoles ;
  • Régression des surfaces fourragères pluriannuelles et des céréales d’hiver ;
  • Urbanisation et fragmentation du milieu liée aux développements des infrastructures linéaires ;
  • Remembrements.

D’autres menaces pèsent sur l’espèce :

  • Prédation naturelle (rapaces, renards) ;
  • L’isolement des noyaux de populations rendant impossible des échanges entre les individus,
  • La chute du succès reproducteur ;
  • L’impact des produits phytosanitaires ;
  • Les destructions volontaires ou involontaires (circulation routière et travaux agricoles).

Qu’est-ce qui est réalisé pour la protection du hamster commun en Alsace ? :
Chacun par sa prise de conscience de l’intérêt de la biodiversité peut favoriser à la protection de la nature et des éléments qui la composent. Par une meilleure connaissance de l’espèce, à travers cette fiche et son plan de restauration, vous pouvez agir en sa faveur.
Les collectivités territoriales sont appelées à maintenir des territoires à vocation agricole dans les secteurs qui sont favorables au hamster y compris dans des secteurs périurbains.
Les prescripteurs (chambres de l’agriculture, syndicats agricoles, coopératives agricoles) sont les principaux interlocuteurs des agriculteurs. Leur engagement pour la protection et la restauration du hamster est primordial. En permettant une diversification des cultures (luzerne, plantes fourragères, assolement, rendements, gestion des intrants) dans les zones où il reste des animaux, les agriculteurs sont indispensables à la sauvegarde du Hamster commun en France. Afin d’aider les exploitants à diversifier leur culture, deux contrats type (mesures agroenvironnementales), subventionnés par l’État et la Communauté européenne sont à leur disposition. Des actions d’élevage et de repeuplement sont menées en partenariat avec les associations et les agriculteurs sous le pilotage de l’ONCFS.

Au niveau européen :
Un groupe scientifique international se réunit tous les ans pour débattre et faire avancer les connaissances sur la biologie du hamster et les moyens de favoriser sa préservation. Vous trouverez ci-après un résumé des travaux présentés.
Colloque hamster 2007 (format pdf - 1.8 Mo - 02/02/2017)
Colloque hamster 2011 à Strasbourg (format pdf - 4.3 Mo - 02/02/2017)

Certaines associations développent des actions de communication et de connaissance du hamster pour le grand public :
- Alsace Nature
- GEPMA
- APELE