Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Connaissance et développement durable
 

E6/ Coordonner, outiller et mobiliser les acteurs institutionnels et la société civile pour réussir la transition énergétique et écologique

La Stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable souligne l’enjeu de développement de nouvelles voies d’actions collectives et individuelles, dans tous les domaines (environnementaux, économiques et sociaux) pour atteindre les objectifs de la transition écologique. Pour cela il est essentiel de mobiliser toutes les parties prenantes, et notamment le grand public, et de leur donner la capacité de participer aux décisions publiques et de prendre aussi l’initiative de nouvelles actions. L’enjeu d’organisation de la gouvernance est également souligné dans la loi de transition énergétique pour une croissance verte. Le développement de l’accès à l’information environnementale, la formation et la sensibilisation sont fondamentales. Au-delà de la connaissance actuelle, il convient aussi de développer de nouvelles connaissances et technologies en s’appuyant sur la recherche et l’innovation et d’en favoriser l’application et appropriation.

Enfin, la réforme territoriale va profondément modifier l’organisation des acteurs, leurs compétences, et débouchera sur de nouvelles opportunités de coopération, y compris transfrontalières, la nouvelle région Grand Est devenant la plus grande région transfrontalière de France. Cette dernière forme de coopération est encore peu développée en Champagne-Ardenne, tant dans les politiques mises en œuvre que dans les orientations des plans et programmes actuels à l’exception du volet Eau (SDAGE et PGRI).