Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Eau Biodiversité Paysage
 

Glossaire

 
 

A

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 4 juillet 2016 (modifié le 1er août 2018)
  • abiotique : qualificatif s’appliquant aux facteurs physico-chimiques d’un écosystème*.
  • abyssal : qualifie les grandes profondeurs.
  • acidicline : qui se développe préférentiellement dans des conditions de pH faiblement acide.
  • acidiphile : qui se développe préférentiellement dans des conditions de pH acide.
  • acrotelme : couche superficielle des tourbières, où se produisent les fluctuations de la nappe phréatique.
  • alcalin : qui se développe préférentiellement dans des conditions de pH basique.
  • alluvial : déterminé par des alluvions apportées par un cours d’eau.
  • amphibie : tantôt inondé, tantôt exondé*.
  • amphibiens : classe de vertébrés tétrapodes, anciennement dénommés « batraciens ».
  • amphipodes : petits crustacés semblables à des crevettes vivant dans différents biotopes*, dont le milieu souterrain.
  • anastomosé : en botanique, se dit de nervures réunies en réseau.
  • anthropique : relatif à l’activité humaine ; qualifie tout élément provoqué directement ou indirectement par l’action de l’homme : érosion des sols, pollution par les pesticides des sols, relief des digues, …
  • anticlinal : pli dans les couches géologiques, présentant une convexité vers le haut.
  • arborescent : constitué d’arbres d’une hauteur supérieure à 7 m.
  • argilo-limoneux : relatif à un sol constitué d’argiles et de limons*.
  • artésien : qui jaillit sous pression par suite de sa position en dessous du niveau de l’eau.
  • arctico-alpin : se dit d’une espèce animale ou végétale vivant dans les régions très septentrionales (proche du cercle polaire) et dans les montagnes européennes plus méridionales, en particulier la chaîne alpine.
  • assec : assèchement temporaire d’un plan d’eau.