Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Eau Biodiversité Paysage
 

Glossaire

 
 

A

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 4 juillet 2016 (modifié le 1er août 2018)
  • abiotique : qualificatif s’appliquant aux facteurs physico-chimiques d’un écosystème*.
  • abyssal : qualifie les grandes profondeurs.
  • acides humiques : composés chimiques de couleur noire à brun foncé, pouvant se lier avec l’argile (formant alors le complexe argilo-humique) ; ils jouent un rôle important dans l’humus des sols, mais peuvent également être abondants dans les eaux acides et oligotrophes auxquelles ils donnent une teinte « thé » caractéristique.
  • acidicline : qui se développe préférentiellement dans des conditions de pH faiblement acide.
  • acidiphile : qui se développe préférentiellement dans des conditions de pH acide.
  • adénostylaie : formation végétale de plantes herbacées de grande taille où domine l’Adénostyle.
  • adventif : placé là où l’on ne s’y attend pas, par exemple des racines poussant sur une tige.
  • alcalin : qui se développe préférentiellement dans des conditions de pH basique.
  • alluvial : déterminé par des alluvions apportées par un cours d’eau.
  • altérite : produit de l’érosion des roches continentales.
  • amphibie : tantôt inondé, tantôt exondé*.
  • anthropique : relatif à l’activité humaine ; qualifie tout élément provoqué directement ou indirectement par l’action de l’homme : érosion des sols, pollution par les pesticides des sols, relief des digues, …
  • aquifère : couche géologique contenant une nappe d’eau souterraine.
  • arborescent : constitué d’arbres d’une hauteur supérieure à 7 m.
  • artésien : qui jaillit sous pression par suite de sa position en dessous au niveau de l’eau.
  • assec : assèchement temporaire d’un plan d’eau.
  • asylvatique : non boisé.