Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Ville, habitat, logement, construction durables
 

Innover et développer les filières vertes

La filière des matériaux biosourcés a été identifiée, par le Commissariat Général au Développement Durable (CGDD), comme l’une des 18 filières vertes ayant un potentiel de développement économique élevé pour l’avenir.

En effet, ces matériaux sont un moyen de limiter l’empreinte environnementale du bâtiment, du fait de leur capacité à stocker le carbone atmosphérique, de leur renouvelabilité et de leur faible énergie grise. On relève aussi la création d’emplois non-délocalisables à forte valeur ajoutée, ainsi que l’effet de revitalisation des territoires par la valorisation des ressources et des savoir-faire locaux. Par ailleurs, le comportement hygrothermique de ces matériaux constitue un véritable avantage
compétitif, notamment pour la réhabilitation du bâtiment ancien.

 
 
Les matériaux biosourcés et géosourcés
Construire ou rénover des bâtiments de manière écoresponsable nécessite de considérer l’ouvrage dans son ensemble, depuis la production des matériaux qui le composent jusqu’à sa déconstruction. Le recours à des matériaux biosourcés s’inscrit donc parfaitement dans une démarche de développement durable.
 
Les ambassadeurs des matériaux biosourcés
Les ambassadeurs des matériaux biosourcés : un réseau pour sensibiliser et conseiller les acteurs de la construction.
 
Le numérique dans le bâtiment
La transition numérique représente une réelle opportunité pour les entreprises du secteur du bâtiment de développer leurs activités. De nouvelles technologies numériques sont développées et renouvellent en profondeur les stratégies, les pratiques et les usages pour les métiers liés au bâtiment.