Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Ville, habitat, logement, construction durables
 

Construction et bâtiment durables

 
 
La DREAL et le Bâtiment
La DREAL, soucieuse de la qualité de la construction, porte, dans le domaine du bâtiment, la politique de l’État en matière d’efficacité énergétique, d’accessibilité, de nouvelles dynamiques de la construction durable (qualité environnementale du cadre bâti, développement des matériaux bio-sourcés , santé, etc.).
 
Réseau de performance des bâtiments publics
Afin de promouvoir la qualité de la construction dans les bâtiments publics et de répondre aux objectifs ambitieux de réduction de la consommation énergétique et de la production de gaz à effets de serre sur ce patrimoine bâti, la DREAL Grand Est, la Région Grand Est, l’ADEME, accompagnées par les conseils départementaux de la Moselle et des Ardennes, l’université de Reims Champagne-Ardennes, l’Agence Qualité Construction, la Caisse des Dépôts, le pôle Fibresenergivie, le Cerema et Envirobat Grand Est proposent une animation participative dans le cadre du réseau "performance des bâtiments publics"
 
Eco construction et éco rénovation
L’éco-construction est une démarche durable dans une approche globale, en construction comme en rénovation, qui prend en compte tous les éléments d’un projet, de sa phase conception jusqu’à sa déconstruction.
 
Observatoire régional de la rénovation du bâti
Dans le contexte d’amélioration de la performance énergétique des bâtiments et de réduction des émissions de gaz à effet de serre, le travail d’approfondissement de la connaissance du parc bâti et d’observation des dynamiques de rénovation revêt toute son importance. La DREAL s’est engagée, avec l’ADEME et la Région Grand Est notamment, dans la construction d’un observatoire de la rénovation du bâti qui s’articule notamment autour de 3 outils :
 
Les filières vertes et innovantes

En mars 2010, la filière des matériaux biosourcés a été identifiée, par le Commissariat Général au Développement Durable (CGDD), comme l’une des 18 filières vertes ayant un potentiel de développement économique élevé pour l’avenir.

En effet, ces matériaux sont un moyen de limiter l’empreinte environnementale du bâtiment, du fait de leur capacité à stocker le carbone atmosphérique, de leur renouvelabilité et de leur faible énergie grise. On relève aussi la création d’emplois non-délocalisables à forte valeur ajoutée, ainsi que l’effet de revitalisation des territoires par la valorisation des ressources et des savoir-faire locaux. Par ailleurs, le comportement hygrothermique de ces matériaux constitue un véritable avantage compétitif, notamment pour la réhabilitation du bâtiment ancien.

 
L’expérimentation E+C-
Dans la lignée de l’Accord de Paris, la France s’engage pour produire des bâtiments à énergie positive et faible empreinte carbone au travers d’une démarche collective et partagée. Une expérimentation nationale est lancée
 
Bâtiment et santé

Que ce soit en phase conception, travaux, exploitation, entretien d’un bâtiment, rénovation, l’approche sanitaire et environnementale est indispensable afin de garantir la pérennité du bâtiment et de tenir compte de la santé des occupants.

Etant donné que nous passons près de 80% de notre temps dans des espaces clos, il est primordial d’approfondir l’action du bâtiment sur la santé.

 
Le réseau DREAL / Professionnels du bâtiment
La DREAL Grand Est organise deux à trois fois par an une rencontre avec des représentants des professionnels du bâtiment et des acteurs de la construction. L’objet de ces réunions est d’échanger sur les actualités dans le domaine de la construction et d’approfondir certains thèmes afin d’envisager des actions ou travaux en commun, en particulier sur les thématiques innovantes.
 
La Qualité de la Construction

La Qualité de la Construction dépend de l’ensemble des acteurs qui interviennent lors de la construction d’un bâtiment. Cela passe notamment par une conception réfléchie, une bonne coordination des corps de métiers et une mise en œuvre des matériaux dans les règles de l’art, afin de limiter les risques de sinistralité au cours de la vie du bâtiment.

Le Contrôle du respect des Règles de Construction (CRC) est l’un des outils permettant de veiller à une bonne qualité des constructions.