Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Eau Biodiversité Paysage

Les Schémas d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 9 novembre 2016 (modifié le 17 novembre 2016)

Les SAGE de la région

La gestion de l’eau implique un grand nombre d’acteurs (pouvoirs publics, collectivités territoriales, acteurs économiques, associations, etc.) et la ressource en eau fait l’objet de sollicitations multiples parfois difficiles à concilier.

Le SAGE (Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux) est un outil de planification locale de la politique de l’eau. Il s’agit d’une démarche basée sur le portage politique des acteurs locaux volontaires, encadrée par le code de l’environnement.

Le SAGE est élaboré collectivement par les acteurs de l’eau du territoire (élus, usagers, associations, services de l’Etat) regroupés au sein d’un parlement de l’eau appelé Commission Locale de l’Eau (CLE). La concertation permet de fixer les objectifs généraux d’utilisation, de mise en valeur, de protection qualitative et quantitative des ressources en eau superficielle et souterraine à l’échelle d’un territoire préalablement délimité, cohérent au plan hydrographique et socio-économique. La CLE s’appuie sur une structure porteuse pour assurer le secrétariat et l’animation de la CLE.

Qu’est-ce qu’un SAGE?

Il y a 16 SAGE présents sur le territoire de la région dont 1 sur des masses d’eau uniquement souterraines et 1 sur des masses d’eau superficielles et souterraines ; ces SAGE sont à différents états d’avancement : non démarré, émergence, instruction, élaboration, mise en œuvre ou révision.

Les SAGE du bassin Seine Normandie dans la région Grand Est :

Le SAGE Aisne Vesle Suippe est en mis en œuvre depuis le 13/12/2013.
Des informations complémentaires sont disponibles sur le site internet de la structure porteuse.

Le SAGE de l’Armançon est en mis en œuvre depuis le 06/05/2013.
Des informations complémentaires sont disponibles sur le site internet de la structure porteuse.

Le SAGE Bassée Voulzie est en phase d’émergence les réflexions préalables ont débutées en 2013.
Aucune structure porteuse n’a été désignée pour le moment.

Le SAGE des 2 Morin (ou Petit et Grand Morin) est en phase finale d’élaboration, la CLE a validé le SAGE il devrait être prochainement mis en œuvre.
Des informations complémentaires sont disponibles sur le site internet de la structure porteuse.

Les SAGE du bassin Rhin Meuse dans la région Grand Est :

Le SAGE de la Doller est en phase d’élaboration.

Le SAGE Bassin Ferrifère est en mis en œuvre depuis le 27/03/2015.
Des informations complémentaires sont disponibles sur le site internet de la structure porteuse.

Le SAGE Giessen Liepvrette est en mis en œuvre depuis le 13/04/2016.

Le SAGE Bassin Houiller est en phase d’élaboration.
Des informations complémentaires sont disponibles sur le site internet de la structure porteuse.

Le SAGE de la Largue a été mis en œuvre une première fois le 24/09/1999 et une seconde fois le 17/05/2016, après la 1ère révision.
Des informations complémentaires sont disponibles sur le site internet de la structure porteuse.

Le SAGE de la Lauch est en phase d’élaboration .

Le SAGE de la Moder est en phase d’élaboration.

Le SAGE Rupt de Mad, Esch, Trey est en phase d’instruction depuis le 02/06/2014.

Le SAGE de la Thur est mis en œuvre depuis le 14/05/2001 et il est phase de première révision.

Le SAGE de la Nappe des Grès du Trias Inférieur est en phase d’élaboration.
Des informations complémentaires sont disponibles sur le site internet de la structure porteuse.

Le SAGE Ill Nappe Rhin est mis en œuvre depuis le 17/01/2015 et sa première révision a été adoptée le 11/12/2014.
Des informations complémentaires sont disponibles sur le site internet de la structure porteuse.

Le SAGE du bassin Rhône Méditerranée Corse dans la région Grand Est :

Le SAGE de la Tille, qui est en phase d’élaboration et la validation du choix de la stratégie a eu lieu le 10/12/2014.
Des informations complémentaires sont disponibles sur le site internet de la structure porteuse.