Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Prévention des risques

Qu’est-ce qu’une nappe ?

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 22 août 2016

Lorsque de l’eau vient occuper l’espace interstitiel entre les matériaux, il se forme une nappe. On distingue plusieurs types de nappes, dont le comportement varie en fonction du milieu dans lequel elles prennent place.

Pour simplifier, retenons l’hypothèse d’un milieu relativement homogène : l’eau de pluie, qui s’infiltre dans les sols, progresse verticalement jusqu’à ce qu’elle rencontre un niveau peu perméable (des argiles par exemple). Il se constitue alors une accumulation d’eau, un réservoir, dont la hauteur dépend de l’équilibre entre le débit de l’eau qui l’approvisionne et son débit de fuite. Car, sous l’influence notamment de la pente du niveau imperméable, mais freinée par la faible porosité du milieu, l’eau s’écoule lentement, pour rejoindre un système hydrographique (le Rhin, par exemple), qui la conduira jusqu’à la mer. L’évaporation boucle alors le cycle de l’eau.