Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Connaissance et développement durable

Un réseau hydrographique contrasté avec de nombreuses têtes de bassin

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 30 septembre 2016 (modifié le 28 mars 2017)

Le contexte hydrographique de la Champagne-Ardenne est caractérisé par une situation en tête de trois grands bassins hydrographiques :

  • le bassin Seine-Normandie pour près de 85 % de sa surface, où le réseau s’organise principalement autour de la Marne, de l’Aube et de l’Aisne qui prennent leurs sources en région ou à proximité, et de la Seine ;
  • le bassin Meuse pour 12 % de sa surface, avec les sources de la Meuse ;
  • le bassin Rhône-Méditerranée pour moins de 5 % de sa surface, et correspondant à la tête du bassin de la Saône.
Cliquez sur la vignette pour visualiser la carte :
Grands bassins hydrographiques en grand format (nouvelle fenêtre)
Grands bassins hydrographiques

Le réseau hydrographique présente une forme très contrastée, du chevelu dense des ruisseaux de têtes de bassin aux grandes plaines alluviales de la Champagne crayeuse influencées par les aménagements humains. Sa situation en tête de bassins lui confère une responsabilité forte avec une richesse écologique exceptionnelle (voir chapitre Milieux naturels et biodiversité) et des enjeux de solidarité amont-aval.