Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Eau Biodiversité Paysage

carte de situation - zones hydrographiques

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 3 octobre 2016

Codification hydrographique

Le code hydrographique est établi sur huit caractères. Les quatre premiers caractères correspondent à une succession de découpages qui sont, dans l’ordre : la région, le secteur, le sous -secteur et la zone. L’ensemble des quatre premiers caractères précise le numéro de la zone hydrographique.

La limite de zone correspond au tracé du bassin versant du cours d’eau principal qui défini la zone, au point précisé sur le cours d’eau (cf. définitions du catalogue de la codification). Les numéros des zones sont croissants de l’amont vers l’aval. Les trois caractères suivants correspondent au numéro de l’entité décrite. En l’occurrence dans ce catalogue, il s’agit du numéro du cours d’eau identique sur l’ensemble de son tracé linéaire.

Le 8ème caractère correspond à la détermination des différents milieux codifiés et permet de distinguer à travers ce code les cours d’eau naturels, les canaux, les plans d’eau, etc…

Ce caractère, attribué par tronçon de cours d’eau, peut être différent sur l’ensemble d’un linéaire et ne s’intègre pas dans un code générique. Il n’est donc pas mentionné dans les tableaux de débits. L’attribution des 5ème, 6ème et 7ème caractères, correspondant au numéro du cours d’eau, est établie selon la règle du numéro unique pour l’ensemble de l’entité.

Pour plus de détails, voir la Note de presentation (format pdf - 66.7 ko - 26/09/2016) .