Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Connaissance et développement durable

Des écosystèmes forestiers globalement préservés et d’une grande diversité

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 30 septembre 2016 (modifié le 7 février 2017)

Forêt de Verzy (© N. Kessler MEEM)

La forêt occupe 27 % [1] du territoire champardennais, dans des proportions légèrement inférieures à l’échelle nationale (30%) et à la région Grand Est (33%). Elle constitue le milieu naturel le plus représenté en Champagne-Ardenne, mais avec de fortes disparités : les surfaces boisées les plus importantes se trouvent en Argonne et dans l’Ardenne primaire, la Champagne crayeuse en est quasiment dépourvue.

La forêt régionale est constituée à plus de 80% de peuplements feuillus. Les Chênes, les Hêtres et Charmes, accompagnés d’autres essences (Frêne, Érables, Alisiers, Merisiers, Tilleuls, Orme, Peupliers …) sont ainsi majoritaires dans le paysage forestier. Les résineux (Épicéa commun, Pins sylvestre, noir et douglas), principalement présents sur les versants sub-montagnards des Ardennes et en Champagne crayeuse, occupent une surface beaucoup plus réduite (7%), la fraction restante étant constituée de peuplements mixtes.

La forêt régionale constitue une mosaïque représentative de l’ensemble des forêts du quart nord-est de la France. La permanence de l’état boisé et leur surface sur plusieurs milliers d’hectares d’un seul tenant (ou très faiblement fragmenté), ainsi que la variété des conditions de sols, d’expositions ou de climats sont à l’origine d’une biodiversité riche et singulière (faune, flore, mousses, lichens, champignons).

La couverture de 80% des surfaces forestières par un inventaire écologique (ZNIEFF, ZICO), et plus de 40% par un site Natura 2000, ainsi que la création prévue d’un parc national des forêts de feuillus de Champagne et Bourgogne, témoignent de cette richesse écologique.

Pour aller plus loin :

[1Source : SOeS EIDER