Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Ville, habitat, logement, construction durables
 

Prendre en compte la santé dans les bâtiments

Que ce soit en phase conception, travaux, exploitation, entretien d’un bâtiment, rénovation, l’approche sanitaire et environnementale est indispensable afin de garantir la pérennité du bâtiment et de tenir compte de la santé des occupants.

Etant donné que nous passons près de 80% de notre temps dans des espaces clos, il est primordial d’approfondir l’action du bâtiment sur la santé.

Les différentes approches sont listées ci-après.

 
 
Qualité de l’air intérieur
La qualité de l’air à l’intérieur des locaux constitue un véritable enjeu de santé publique, au regard du temps passé en espace clos (entre 70 et 90 % en moyenne), du spectre des polluants potentiellement inhalés et du nombre d’individus concernés.
 
Amiante
L’amiante est une fibre minérale qui a été largement utilisée dans les matériaux de construction, notamment pour ses propriétés isolantes. En France, son usage et sa vente sont interdits depuis 1997 du fait de ses conséquences néfastes sur la santé en cas d’inhalation de fibres. Néanmoins, l’amiante reste présent dans de nombreux bâtiments dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997.
 
Radon
Le radon est un gaz radioactif d’origine naturelle provenant de la désintégration du radium, lui-même issu de la désintégration de l’uranium contenu dans la croûte terrestre. En France, il constitue la principale source d’exposition aux rayonnements ionisants et le second facteur de risque de cancer du poumon après le tabagisme.
 
Un peu de documentation
documentations diverses et valise pédagogique issues du ministère de l’écologie, de l’INPES, de l’INVS, de l’Ademe, et de l’ARS Lorraine