Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Impact du vieillissement sur les politiques locales de l’habitat

Fiche 3.1 : Innover pour adapter le logement

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 7 novembre 2018

L’essentiel

Objectif  : Connaître et expérimenter des innovations utiles au développement des solutions Habitat de demain pour les seniors.

Contexte régional  : Pour répondre aux souhaits des seniors et favoriser le maintien à domicile des personnes âgées, les acteurs de l’habitat, les collectivités et les entreprises liées aux technologies de l’information et de la communication ou à la santé innovent et expérimentent depuis quelques années pour proposer des solutions digitales, un habitat connecté, évolutif ou modulable. Plusieurs collectivités sont actuellement partenaires de démarches expérimentales innovantes dans le cadre de consortium associant université, entreprises, Start-Up, bailleurs sociaux, départements, caisses de retraites…

Retours d’expérience

1 - Une solution digitale développée par la startup alsacienne Hakisa : « Facilien »

Facilien est né de la rencontre entre deux associations, l’Abrapa et le Réseau APA, leaders en Alsace dans l’aide et les services à la personne et de la start-up Hakisa.com créatrice d’une plateforme facilitant l’accès à internet pour les novices.

Ces trois acteurs ont choisi de collaborer pour offrir un service novateur rendant la communication avec la famille et le soutien à domicile plus simples et plus accessibles grâce à internet. Pour faire de ce projet une réalité, une plateforme internet spécialement adaptée aux seniors a été développée, portant le nom de Facilien. Cet outil reste financièrement accessible (5€ mensuel ou 50€ annuel).

La plateforme Facilien évoluera dans le futur vers des solutions intégrées de téléassistance et de télémédecine pour élargir et moderniser les services à la personne, avec plusieurs niveaux d’accès payant.

Pour en savoir plus : https://www.abrapa.asso.fr/nos-services/facilien/

2 - « Gagner 36 mois de plus à domicile », un système d’intelligence artificielle conçu et expérimenté par un consortium d’acteurs lorrains à Pulnoy  

Fruit d’un travail de collaboration entre la ville de Pulnoy, Linkcity, Nexcity, le Groupe Pharmagest mais aussi l’Office Public de l’Habitat, l’Office d’Hygiène Sociale (Meurthe-et-Moselle) et la CARSAT Nord-Est, le projet sera testé sur l’espace résidentiel intergénérationnel « les résidences vertes ». 

À l’initiative du groupe Pharamgest, le projet "36 mois à domicile" vise à implémenter un système d’intelligence artificielle qui analyse les signes de perte d’autonomie des seniors à domicile. Élaborée conjointement par des acteurs du monde universitaire, industriel, médical et médico-social, cette initiative a pour but de prolonger efficacement l’autonomie des personnes âgées par la détection et l’apport de solutions expertes qui se calquent sur les habitudes de vie des seniors.

Cela se traduit par l’installation de dispositifs de télésurveillance et d’aides techniques permettant de garantir aux personnes âgées un environnement sûr et adapté à leurs besoins, et qui les maintient en connexion avec un réseau mais aussi avec leur famille. Ce dispositif a été présenté au salon CES de Las Vegas sur les nouvelles technologies.

L’objectif est ensuite que ce système soit optimisé afin d’être financièrement accessible au plus grand nombre, avec un reste à charge visé qui se situe entre 10€ et 20€ par mois pour le ménage bénéficiaire. Des aides financières sont mobilisables auprès des caisses de retraite notamment, et la pose des capteurs a pu être financée par la CARSAT au niveau national lors de cette phase de test.

Mots-clés associés :