Fil d’actualité de la sécurité routière

L’Observatoire régional de sécurité routière publie en deuxième partie de mois un baromètre de l’accidentalité régionale du mois précédent sur lequel se trouvent également quelques actualités à portée générale, régionale ou plus locale.

Entrée en vigueur de l’équipement saisonnier obligatoire pour circuler dans les massifs montagneux

Pour la deuxième année consécutive, la détention d’équipements adaptés à la conduite en période hivernale est rendue obligatoire du 1er novembre au 31 mars, dans certaines communes des massifs montagneux français.
Dans le Grand Est, le massif des Vosges est concerné, impliquant 486 communes de 4 départements de la région (Vosges, Haut-Rhin, Bas-Rhin et Moselle).

Les usagers de véhicules légers, utilitaires, bus et poids-lourds doivent ainsi avoir à disposition dans leur véhicule des dispositifs antidérapants amovibles (chaînes et chaussettes) ou avoir équipé leur véhicule de pneus hiver marqués « 3PMSF » (3 pics montagneux et symbole de flocon) M+S.

Cette mesure se voulant dans un premier temps davantage préventive que répressive, aucune sanction n’est prévue en cas d’infraction. La décision de prendre un décret créant la sanction pourrait cependant être prise ultérieurement. Par ailleurs, une amende forfaitaire de 2e classe (35 euros) continue de s’appliquer en cas de défaut de chaînes dans une zone imposant leur utilisation (panneau B26 - roue chaînée sur fond bleu).


Sécurité des passages à niveau : les forces de sécurité intérieures et SNCF Réseau coopèrent sur des actions de prévention

La gendarmerie nationale et la SNCF ont organisé une opération de prévention et de sensibilisation des usagers de la route relative aux passages à niveau. Cette action, menée pour la première fois en coopération avec la police nationale, s’est déroulée la dernière semaine de novembre.

Plus de 15 000 passages à niveau sont empruntés par 16 millions de véhicules quotidiennement sur l’ensemble du territoire (soit 300 000 fermetures et ouvertures quotidiennes). Des croisements qui peuvent se révéler particulièrement dangereux. Chaque année, environ 60 collisions y sont en effet recensées. Des accidents relevant pour la grande majorité d’un non-respect du code de la route et dont près de la moitié connaît une issue fatale.

Au cours de cette opération, les gendarmes, les policiers nationaux et les équipes de SNCF Réseau ont sensibilisé les automobilistes, les cyclistes, les piétons et autres usagers de la route à la nécessité de respecter le Code de la route lors du franchissement des voies ferroviaires.


Le Conseil national de la sécurité routière (CNSR) adopte 9 nouvelles recommandations à l’attention du Gouvernement

Le CNSR, instance regroupant l’ensemble des parties prenantes de la sécurité routière avec pour mission de formuler des avis et recommandations au gouvernement, s’est réuni le 28 novembre 2022 en séance plénière.
Présidé par Yves Goasdoué, maire de Flers, le CNSR a adopté neuf recommandations dans l’objectif de lutter encore plus efficacement contre l’insécurité sur les routes :

  1. Médicaments et conduite
  2. L’indispensable reconnaissance des blessé
  3. Stratégie de mobilisation des branches professionnelles sur le risque routier
  4. Infrastructures et usagers vulnérables
  5. Mieux prévenir, dépister et intervenir contre la conduite sous influence (alcool et stupéfiants)
  6. Évaluer, prévenir et réduire les blessures psychologiques
  7. Pour des infrastructures urbaines propices aux déplacements de tous les usagers
  8. De la bonne utilisation des aides à la conduite
  9. Mieux lutter contre l’usage du téléphone en circulant, un distracteur qui piège.

Partager la page

S'abonner

Sur le même sujet