Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Eau Biodiversité Paysage

Journée Jecler

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 11 janvier 2019 (modifié le 15 janvier 2019)

La thématique « Nature en ville » se situe à l’interface de nombreuses politiques publiques portées par la DREAL : le climat, l’eau, la biodiversité, le paysage, l’urbanisme, l’aménagement, le bâtiment, la mobilité, les énergies, les risques, etc.

Les solutions fondées sur la nature sont reconnues et relancées comme réponses d’atténuation et d’adaptation au changement climatique. La hausse des températures et l’augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes engendrés par le changement climatique imposent de repenser l’aménagement et les fonctions des espaces urbanisés. Il convient de penser ces aménagements avec la nature et non contre elle.
Il y a urgence à « faire réentrer la Nature en ville », à faire de la Nature un élément structurant de l’aménagement urbain et à ne plus procéder à une artificialisation « nette » des sols. Autrement dit, il faut non seulement repenser l’aménagement de nos villes par des solutions fondées sur la Nature, mais aussi compenser toute urbanisation nouvelle par de telles solutions.

C’est une démarche, des actions, des pratiques adaptées, qui font appel à de nombreux concepts scientifiques et techniques et à différentes disciplines.

Contact : Grégoire Palierse ([gregoire.palierse@developpement-durable.gouv.fr])

- Contexte et cadrage général
• Un plan national « Restaurer et Valoriser la Nature en ville » mis en œuvre à partir de 2010 : pas de cadrage réglementaire, mais des actions incitatives en faveur du bien-être des populations. La démarche est entièrement fondée sur l’engagement volontaire des acteurs de la ville et de la Nature à mener en partenariat et dans une approche pluridisciplinaire les actions qui le composent.

• 10 ans après le Grenelle de l’Environnement, relance des plans d’actions Nature en Ville au regard des problématiques actuelles de transition. La biodiversité, les écosystèmes et les services rendus par la Nature, le biomimétisme font partie des priorités de l’action politique de nos ministères MTES & MCTCRT, au travers de la Stratégie Nationale de la Biodiversité, du Plan Climat, du 2ème plan national d’adaptation au changement climatique, du projet Territoires Engagés pour la Nature, des projets LIFE de l’AFB, etc…

• Au niveau local : un appel à manifestation d’intérêt Trame Verte et Bleue en Grand Est (depuis 2017), en partenariat avec la Région et les trois Agences de l’Eau (Rhin-Meuse, Rhône-Méditerranée-Corse, Seine-Normandie).

• Juillet 2018 : un avis du Conseil Environnemental Social et Économique « La Nature en Ville : comment accélérer la dynamique ? » présente les enjeux et 22 recommandations.
Avec les mêmes mots d’ordre : « restaurer et valoriser la nature et la ville ensemble » !
« Nature en Ville » pour nos territoires :
• c’est répondre à des besoins concrets face aux défis environnementaux (changement climatique et érosion de la biodiversité) en assurant des services écologiques majeurs dans un milieu urbain toujours plus dense et minéral : réduction des îlots de chaleur, des inondations, etc ;
• c’est répondre aux enjeux sanitaires et sociaux de la vie urbaine : diminution de l’exposition aux pollutions, amélioration de la qualité du vivre ensemble en ville grâce à des espaces de nature partagés, amélioration du confort et du bien être des personnes ;
• c’est (ré)concilier le territoire et la ville, l’environnement et l’aménagement, dépasser les logiques sectorielles, rompre avec une opposition ville/nature qui n’a plus de sens aujourd’hui, prendre en compte une population, urbaine comme rurale, qui exprime un fort besoin de renouer avec la nature ;
• c’est une question de solidarité et de projet partagé entre la ville, son territoire et ses habitants ; penser également que la nature n’est pas qu’un espace de loisirs et de contemplation mais aussi un espace de production, notamment pour l’agriculture.

- Documentation et retours d’expériences sur la nature en ville en Grand Est
Le 20 novembre 2018 une quarantaine d’agents de l’État du Grand Est se sont retrouvés à Metz pour une journée d’échanges et d’information dédiée à la nature en ville, avec une matinée en salle et une après-midi de visite dans le Parc de la Seille-Jardin Jean-Marie Pelt. Le programme de la journée et les présentations ainsi qu’une liste de liens internet pour aller plus loin sont disponibles en téléchargement ci-dessous. Nous vous invitons également à consulter la plateforme nationale dédiée :https://www.nature-en-ville.com


Télécharger :