Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Ville, habitat, logement, construction durables
 

Lutter contre l’habitat indigne

Avec 420 000 logements potentiellement concernés, la lutte contre l’habitat indigne est un enjeu national. Dans le Grand Est, 75 000 logements sont considérés comme potentiellement indignes et 163 000 personnes pourraient être touchées. Tous les territoires sont concernés, certains par des taux très élevés d’habitat potentiellement indigne, d’autres par un nombre important de logements. Sur l’ensemble de la région, l’habitat potentiellement indigne représente 3,6% des résidences du parc privé. Avec des zones très rurales, un bâti plus ancien et plus énergivore que la moyenne et une proportion de ménages fragiles importante, la région Grand Est est confrontée de plein fouet à la problématique.
 
 
Un plan d’actions régional ambitieux
L’ARS et la DREAL ont engagé dès 2016 une démarche régionale pour établir un bilan du fonctionnement des dix pôles départementaux de lutte contre l’habitat indigne (PDLHI) et des préconisations d’actions à l’usage de chaque PDLHI et du niveau régional.
 
Une communication pour tous les acteurs de la lutte contre l’habitat indigne
Une plaquette régionale comprenant un bilan 2018 et les perspectives 2019 de mise en œuvre du plan ainsi que des plaquettes de communication spécifiques des 10 départements du Grand Est ont été élaborées au cours de l’année 2018 en lien avec les acteurs des pôles départementaux.