Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Connaissance et développement durable
 

E1/ Reconnaître, préserver et valoriser les patrimoines naturel, paysager, architectural et historique

La Champagne-Ardenne est un ensemble à dominante rurale, où les paysages sont particulièrement contrastés, entre les grands massifs forestiers des Ardennes et les larges plaines ouvertes aux horizons lointains de la Champagne crayeuse, les grandes vallées parcourant la plaine aux réseaux très denses de petits cours d’eau de la Champagne humide, les grandes agglomérations au centre historique préservé aux petits villages typés… Elle est riche d’un patrimoine diversifié naturel (biologique et géologique), paysager, architectural et historique, souvent remarquable ou d’intérêt plus local, et constitutif d’une identité champardennaise. Ce patrimoine est à la source de nombreux bénéfices dont les activités humaines tirent parti en termes de services rendus (économiques et autres) : service d’approvisionnement (agriculture, eau potable, énergie, matériaux de construction…), services culturels, de loisirs et de bien-être (tourisme, loisirs, cadre de vie des habitants), services de régulation des phénomènes naturels extrêmes (zones humides régulant les inondations, nature en ville limitant les effets des canicules). Même si des progrès ont été faits, ce patrimoine reste encore mal reconnu, tant à l’extérieur de la Champagne-Ardenne que par les acteurs locaux, et fait l’objet de fortes pressions qui peuvent à terme menacer sa richesse et sa spécificité. Faire reconnaître à tous ce patrimoine est un facteur clef pour qu’il soit ainsi mieux pris en compte et intégré pleinement dans les politiques publiques, et conforter cet atout pour la Champagne-Ardenne et ses habitants.